SporeMania - Les Pages

Spore - Les Surprises continuent

Le vendredi 15 février 2008 par Dr Dreck, Jenesuispasréel, Soph.


Textes & Crédits d’origine : ( MTV Mutiplayer )
’Spore’ Surprises Continue — Lead Designer Talks Graphics, Gamer-Appeal And Dealing With Unwelcome Appearances Of Genitalia

Cette semaine, à Manhattan, il y avait possibilité de jouera Spore, dans un club nommé Branch. J’ai joue avec - pendant 20 secondes - et j’ai aussi écouté une présentation par un chef designer, Alex Hutchinson.

J’avais déjà joué à Spore avant. J’ai lu le blog de N’Gai Croal. Je pensais que je connaissais tout de Spore.

C’était faux.

Hutchinson était déjà en train de faire une présentation a d’autres reporteurs. J’étais assis dans un siège en demi-cercle, manipulant l’éditeur de créature sur un PC. J’avais déjà utilise l’éditeur - y a 2 E3s de ca - et j’avais fait des créatures. Hutchinson faisait de même, les transformant aussi facilement que de coller des pièces de Play-Doh ensemble.

“Je pense qu’une portion de notre audience ne jouera pas au jeu,” dit il tout en cliquant sur un bouton pour faire marcher sa créature. “Ils feront des objets (créatures, bâtiments, engins, …), et les partageront à la communauté.”

J’ai réalisé que je me suis fait entrainer dans une démo par un désigner qui était plus enthousiaste de montrer que son jeu n’était pas réellement juste un jeu. En fait, de ce qu’il n’a pas dit, j’ai déduit que les hardcore gamers vont vraiment réfléchir clairement sur ce qu’il veulent extraire de “Spore”. Ils ne feront pas les sensations fortes du Harcore Gaming.

Les développeurs de chez Maxis ont profité de la création de jeu qui ont un aspect de jeu pour joueur occasionnel appelant au plus large. Celui-ci - jusqu’à un certain degré - est l’un d’entre eux.

Hutchinson a été occupe ces derniers temps car il ne semble pas savoir que “World of Warcraft” a dépassé les 10 millions de joueurs. Qu’importe, il me fit une confidence - et résuma le but de Spore - en comparant la foule de Wow avec celle des Sims. Avec ce nouveau jeu, ils pensent atteindre 120 millions de joueurs plutôt que seulement 9 millions.

Et comment avoir une audience de la taille des “Sims” ? Maxis répond en espérant que “Spore” devienne une version mondiale de Photoshop et Youtube… en mettant à disposition des outils de créations aux gens… en faisant en sorte que les gens créent, créent et créent encore plus. Ce n’est pas réellement un jeu de joueurs. Les 5 stages de l’évolution - Cellule, Créature, Tribu, Civilisation, Espace - se raccordent. Mais tous ces jeux sont fait pour ne pas être trop complexe.

Rappelez vous d’une remarque précédente concernant le fait que Spore sera utilisé par des gens qui ne joueront pas au jeu. Il est sérieux. Ce jeu servira a faire un contenu généré par des utilisateurs. (Surprise : pendant qu’Hutchinson me montrait l’éditeur de créature, il a clique sur un bouton-camera et une fenêtre s’est ouverte avec le logo de YouTube. Ce dialogue permettait d’envoyer des clips de nos créatures directement sur le site.)

Plus tôt dans la semaine, une nouvelle était déjà tombée concernant le fait que l’éditeur de créature sortira gratuitement quelques temps avant le 7 septembre. Ceci permettant ainsi de remplir le contenu de création avant la sortie publique du jeu.

Mais… est ce que ça veut dire que la plupart des gens auquel Hutchinson est en train de penser, cad ceux qui créeront du contenu, n’auront pas besoin d’acheter le jeu ? Non, car en fait, juste l’éditeur de créature sera gratuit. Les autres 15 éditeurs - OVNI, bâtiments, engins, etc. - seront disponible uniquement dans le jeu officiel. (Un représentant d’EA m’a précisé que bien qu’aucune date officielle n’existe encore, l’éditeur de créature devrait être fourni 1 à 2 mois avant le 7 septembre.)

Comme les joueurs pourront créer des créatures avant la sortie finale du jeu, j’ai demande a Hutchinson si Maxis fournira ces créatures sur le CD. Il a répondu que quelques “milliers” seront livrés avec le CD, pour les gens qui ne joueront pas en ligne. Mais ces quelques milliers seront vraiment un tres faible échantillon des possibilités. Ils espèrent bien avoir des “millions” de créatures accessible pour le jour J.

J’ai voulu savoir si Hutchinson avait crée une créature a son effigie. Non. Créer des créatures humaines réalistes n’est pas possible, du moins, pas intentionnellement. “Nous avons la décision de ne pas avoir de bloc qui ressemblent a 100% a un humain ou a un animal,” me dit il. C’est un challenge pour les futurs créateurs de Spore !

Hutchinson m’a montré l’étape cellulaire. C’est un jeu à la Pac-Man auquel on ne devrait jouer pas plus de 15 minutes. En ajoutant des parties à notre cellule, on en fait un carnivore, herbivore ou omnivore.

Il m’a montré le mode Créature. C’est a ce moment que j’ai demandé si je pouvais jouer. C’est d’un jeu d’action en 3D. Il a utilisé la souris pour bouger la créature à coté d’une autre, et il a cliqué sur le bouton rouge (à cote du vert) pour activer des actions. La seule possible était “mordre”. J’ai donc pris la souris, mis le doigt sur le bouton, et j’ai cliqué. Ma créature a commencé à mordre plusieurs fois. Une horde d’autres créatures me sont tombées dessus et je suis mort. C’est comme ça la vie sauvage.

Nous avons survolé le mode Tribal, puis sommes directement allé en mode Spatial. Il a choisit un vaisseau en forme de corne et l’amena au dessus d’une planète stérile. Il y eut un temps ou les développeurs de Spore voulaient laisser la possibilité au joueur d’avoir un éditeur de planète. Ce n’est plus la cas. L’ordinateur fait le boulot. Il a sélectionne un bouton nommé ‘Genesis Device’ et, après un éclair de lumière, la planète commençait à grouiller de vie. Nous avons atterri et avons rencontré des créatures, toutes avaient un œil écarté.

J’ai demande s’il y avait un problème avec les graphiques. Non pas qu’ils etaient mauvais, mais s’il etait possible de les rendre un peu plus cartoon pour rappeler l’effet “Sims”.
“That possibility was inherent in the there to begin with,” he said. “When you say you’re going to be making aliens, exploring space, that’s kind of a nerdy thing.”

J’ai aussi parlé des missions. L’année dernière, au DICE summit 2007, Will Wright avait parlé des missions rattachées au stade Spatial, des taches générées par l’ordinateur pour tuer des monstres habitants de lointaines planètes ou faire la paix ou quoi que ce soit d’autre d’envisageable. Hutchinson me dit que cela avait changé. Ces missions étaient maintenant disponibles dans plusieurs phases. Elles ont un code de couleur, rouge (moyen ?) ou verte (gentil).
Mais a nouveau, ce n’est pas très complexe. Ce jeu semble, pour un jeu, assez simple. La gloire semble être dans la création.

Revenons à l’idée de créer des trucs, maintenant. Il faudra noter qu’il n’y a aucun bouton dans Spore pour créé une créature aléatoirement. Vous ne pouvez pas faire ce que vous pourriez faire dans un créateur de visage dans un jeu de sport quelconque, en appuyant juste sur le bouton et en voyant ce qui arrive à l’écran. Vous pourrez soit créer les trucs par vous même, soit aller dans la théoriquement infinie Sporepedia et trouver des créatures et des bâtiments cool créés par les autres joueurs ou simplement explorer les cinq millions de systèmes solaires de Spore et découvrir quel genre de contenu le jeu a extrait des serveurs lui-même. Le contenu de ces interfaces, en parlant de ça, peut être filtré par nom, type ou autre catégorie. Et on peut y accéder par le web, ainsi les gens qui sont au travail pourront trouver des créatures et les télécharger jusqu’à leur copie du jeu à la maison.

Tout cela était excitant, mais je voulais savoir comment le jeu était fait pour contrer le côté le plus malfaisant de l’humanité. Et si je créait quelque chose dans Spore et décidait d’essayer de faire payer les gens pour ça ? (C’est si malveillant que ça ?) Hutchinson a indiqué que personne ne payera pour ça. “Pourquoi vous feriez ça, alors que nous sommes prêt à donner ça gratuitement ?” A-t-il dit. Il n’y a aucune notion de contenu “a soi”, donc les chances pour qu’un marché noir “Sporesque” se mette en place semblent minces.

D’accord, mais à propos du contenu illicite ? “Vous pouvez avoir une voiture-pénis voler dans une maison-vagin”, dit-il, rougissant plus que je ne le pensais. “Si vous voulez vivre dans une ville-pénis, d’accord. Nous vous donnerons le filtre pour bannir ces trucs.” Hutchinson ne m’a montré aucun filtre pour ce genre de contenu dans la Sporepedia, mais il m’a montré le bouton “ban”. Si vous êtes en train de jouer au jeu et que vous voyez quelque chose que vous n’aimez pas, cliquez dessus et il sera banni. Il ne disparaitra pas tant que le jeu ne sera pas redémarré mais après ça, il sera banni.

Le jeu était impressionnant. Tout ce que je viens de décrire était concentré dans un discours de 30 minutes qui a impliqué systématiquement de la création de créature ou s’aventurer dans le jeu.

Le jeu ne semblait pas aussi profond - aussi façon hardcore gamers - que Hutchinson disait. Mais il reste irrésistible, il reste quelque chose que vous voulez essayer.

Mais mon PC ne sera pas assez puissant. Je suis foutu ? J’ai un portable Apple.
“Ton MacBook sera suffisant,” me dit Hutchinson.
C’est tout ce que je voulais entendre.



Commenter cette publication

 
Share
 
Participez vous aussi !

Écrivez votre page !

©2006-2011 SporeMania.com