SporeMania - Les Pages

Spore à Leipzig

Le mercredi 23 août 2006 par Soph, sporespirit.


Textes & Crédits d’origine : ( GameSpot )
Spore on the Floor at Leipzig par Greg Mueller

Nous nous sommes essayés a créer de nouvelles créatures
grâce à une démo de l’éditeur de spore.

L’attention de la convention de leipzig était grandement portée sur les éditeurs européens ; mais cela n’a pas arrrété l’éditeur géant américain Electronic Arts d’attirer la foule avec des demos de Crisis, Need for Speed : Carbone et SPORE, bien que nous soyons fans de voitures et de tirs nous avons commencés par SPORE ; après tout c’est le projet du seul et unique Will Wright. Dont les derniers projets faisaient partie des jeux les plus vendus au monde.

La seule partie jouable de SPORE était l’éditeur de créature, sans jamais avoir touché au jeux avant, nous nous sommes mis a créer quelques abominations de la nature avec seulement un souris, en quelques minutes, la simplicité est le thème de l’interface de SPORE, ce qui rend facile la création de nimporte quelles bestiole personnalisée.

Vous commencez avec un simple blob gris avec une colonne vertébrale, vous pouvez cliquer sur chaque vertèbre pour la rendre plus épaisse ou plus mince , et vous pouvez augmenter la taille de la colonne en tirant sur une extrémité avec le curseur, il y a des contraintes sur la taille de votre créature, et c’est la seule limitation que nous avons trouvé a l’éditeur. Une fois que vous avez la forme générale de votre corps vous pouvez commencer a rajouter des organes.

En regardant la partie gauche de l’écran vous verrez d’abord les bouches, il y en a une bonne douzaine a choisir, avec des pinces, des épines, et même de grosse lèvres d’humains, chaque bouche a différents attributs qui vont affecter les statsde votre créature, une grosse bouche munie de beaucoup de dents donneras +10 a l’habilité de morsure de votre bestiole, le type debouche influenceras également l’alimentation des créatures (carnivores,herbivores,omnivores…) et vous pouvez les placez ou vous voulez.

Si vous rêvez d’un animal avec 4 bras, des pinces et des yeux au genoux , faites le !

Apres il y a les organes sensoriels : yeux, antennes, oreilles nez….. Les items placées en paires sont directement symétriques. Vous pouvez ajuster l’angle, la taille la forme de chaque organe que vous placez.

Naturellement, peut importe le nombre d’organes que vous lui mettez s’il ne peut chasser ou s’enfuir, c’est la ou les bras et les pieds rentrent en jeux, c’est les items les plus limitées, une douzaines de bras et jambes, la plupart semblent pareilles mais elles ont leur propres capacités a considérer quand vous créez votre créature. Une fois placés vous pouvez cliquez sur chaque articulation pour arranger sa position par rapport aux autres et au corps.

Les pieds et bras affectent la vitesse, le déplacement, et l’attaque de votre bête –tous ces attributs sont différents facteurs important qui détermineront comment votre créature survivra et se comporteras dans son environnement –

Les bras et les jambes ne servent pas a grand-chose sans mains et pieds, le jeux nous a servis de ce coté, des douzaines et des douzaines de mains et pieds a choisir. Il y en a avec des doigts, des griffes des doigts adroits, avec ou sans pouces ….. Ils sont placés aux extrémités des bras et jambes, si vous placez un pied sur un bras, il deviendra une mains.

Curieusement. Le type de mains influe sur la sociabilité de la créature.

Parmi les animaux que vous verrez sûrement sur National Geographic ou Discovery Channel, il y a ceux qui possèdent des sortes de mécanismes de défense ou de chasse très developées. comme la moufette ou le caméléon…. Ces singularités de l’évolution sont banales dans SPORE, car vous pouvez donner des armes a votre bébé, parmi les armes que nous avons vues il y a une sorte d’appendices comme une masse, ou un moyen de cracher du venin ou d’autres matières chimiques ( encre ou toiles peut être ?), et d’autres avec des buts inconnus.

Avant de peindre votre créature, vous pouvez d’abord lui mettre des items spéciaux, qui n’influent pas sur son comportement, comme des crinières, des fleurs, des épines… ces items garantiront encre plus l’originalité de VOTRE créature.

Apres avoir assemblé votre phénomène de la nature, vous pouvez lui donner une certaine couleur à l’aide de l’outil de texturisation très simple dans le jeu. Vous pouvez choisir une base et accentuer la couleur, aussi bien qu’une poignée de différents modèles. Si vous ne vous décidez pas, il y a aussi quelques douzaines de thèmes déjà présents dans le jeu.

Une fois que votre création est prête a l’action, vous pouvez cliquer sur le bouton play pour la voir dans un environnement plus naturel, vous pourrez explorer une petite parcelle de terre et la voir attaquer , défendre ou jouer ; si quelque chose ne vous plait pas, vous pourrez l’arranger en 2-3 cliks de souris.

Du début a la fin, en moins de 10 min nous avons crées une créature qui fonctionne parfaitement en utilisant l’éditeur, vous pourrez certainement prendre plus de temps si vous voulez approfondir un peu plus votre créature, n’empêche que l’idée de créer une créature vivante avec une souris est impressionnant. Et c’est amusant de voir différentes parties, configuration, puis voir comment ça deviendra a la fin.

Nous attendons avec intérêt d’avoir plus de contact avec le reste du jeu, donc examinez Game-Spot pour vous assurez des mises a jour, des nouveaux screens, interviews, tests, previews, trailers de la convention de leipzig.


Autre Lien : Article de GameSpot sur Leipzig - traduit par Sporespirit


Commenter cette publication

 
Share
 
Participez vous aussi !

Écrivez votre page !

©2006-2011 SporeMania.com