SporeMania - Les Pages

Gamespot à l’E3 (1)

Le mercredi 10 mai 2006 par Sirjas, Soph.


Textes & Crédits d’origine : ( GameSpot )
E3 06 : Spore Creature Editor Hands-On

En plus de voir l’impressionnante démonstration de l’ambitieux jeu de Will Wright, nous avons pu nous servir du rédacteur de créatures et nous avons été très absorbés en faisant nos propres êtres.

LOS ANGELES :
L’un des premiers jeux que nous avons consultés à l’E3 2006 est SPORE. Derrière des visionneuses c’est W.Wright lui-même qui nous proposa une excursion guidée et interactive de certains dispositifs de son jeu. W.wright pour cette étude c’est servi d’une petite créature qui d’évolution en évolution à conquis sa planète, puis son système solaire et pour finir la galaxie entière.

Spore à l’évidence possède une portée incroyablement vaste.
Pourtant en dépit de cet immense concept presque accablant cela semblait être simple et facile à obtenir dans le jeu, ceci était encore plus évident quand il a fallu se servir du rédacteur fortement intuitif de la création d’une entité vivante.

Le rédacteur de créatures nous laisse créer toutes sortes de créatures différentes mais assez facilement en prenant des pièces ou en retirant des autres.

Nous pouvons les étirer, les tordre, et ainsi de suite puis enfin les vêtir de plusieurs sortes de textures de peaux. Leurs donner une couleur etc.

On peut aussi écouter ses cris ou hurlement et tout ceci sur son socle de construction.
Le jeu sait alors automatiquement animer votre créature et la faire se mouvoir selon que l’on lui a attribué une 2 ,3 ou quatre jambes.

On peut le munir de plusieurs yeux, bras, jambes, bouches, mains etc.
Tout cela est utilisable sur une interface 3D.

Les morceaux se collent automatiquement et logiquement ensemble sur le corps que vous aurez choisi. Et selon les types de pièces que vous emploierez vous pourrez faire de votre créature un être totalement différent.

Un être docile avec des sens aiguisés comme les antennes ou une monstruosité avec d’énormes bras ou tout simplement un hybride des deux.

Nous avons donc essayés de faire notre créature et nos résultats furent plus ou moins intéressants et parfois même déconcertants, l’apparente facilité de W.Wright était en grande partie oublié.

Naturellement il sera possible de sauvegarder vos créatures et chose étonnantes elles pourront peupler la galaxie d’autres joueurs au moyen de son système de banque de données instantané.

Il y a biensûr d’autres sophistications sur ce rédacteur mais comment agit-il sur le gameplay ?
Apparemment toutes les différentes pièces disponibles pour créer votre créature auront différentes ESTIMATIONS et COUTS, et ne seront disponibles que par l’avance graduelle du joueur tout au long du jeu. On ne pourra pas créer un tyrannosaure en commençant le jeu. Il semblerait qu’il y est 3 stades primaires
- Puissance.
- Vitesse.
- Vol.

Les différentes pièces affecteront des statistiques donnant différents coûts et forçant le joueur à faire des choix importants pour le futur de leur progéniture.

On pourra alors essayer nos créatures dans des écosystèmes EXISTANT et observer comment ils se comportent avant de faire d’autres choix. Outre le rédacteur de créatures que nous avons pu utiliser aujourd’hui pendant 15 minutes nous savons maintenant qu’il existe d’autres rédacteurs :

- Des Bâtiments.
- Des Villes.
- De la Végétation.
- Des Véhicules.
- Des Planètes.

Nous sommes impatients d’en voir encore plus de ce magnifique jeu.


Autre Lien : Gamespot et SPORE à l’E3(découverte du gameplay) (Sujet 64)


Commenter cette publication

 
Share
 
Participez vous aussi !

Écrivez votre page !

©2006-2011 SporeMania.com